top of page

Faire construire une piscine : ce qu’il faut savoir


Vous avez un espace de libre sur votre terrain et souhaitez faire construire une piscine ? En plus d’être un lieu de détente et de loisir, la piscine est une vraie plus-value lors de la revente de votre bien.


Attention, la construction d’une piscine demande cependant de suivre une législation précise. Pour vous aider à réaliser vos travaux, notre équipe MAUGÉ Immobilier vous partage la réglementation obligatoire en matière d’urbanisme à mettre en place et quelques inspirations de piscine pour votre jardin.



Construction d’une piscine : quelles réglementations ?


Avant d’effectuer des travaux pour une piscine, il faut se renseigner sur les différentes réglementations de construction. En fonction des régions et des communes, la législation peut changer.

Demander l’accord à la mairie

Afin de pouvoir construire votre piscine, vous devez impérativement avoir l’accord de la mairie. Cette autorisation écrite vous permet de vérifier le type de piscine constructible sur votre terrain. Certains bassins peuvent être interdits dans des zones géographiques.


Si votre jardin n’est pas situé dans un site protégé et que votre piscine mesure moins de 10m², alors la législation vous accorde davantage de souplesse. Il est cependant fortement recommandé d’avertir la mairie de votre commune avant toute construction.

Déclarer votre piscine

Bien que la piscine extérieure soit privée et réalisée sur un sol qui vous appartient, vous devez la déclarer. Chaque piscine extérieure de plus de 10²m, qu’elle soit hors-sol ou enterrée, est imposable. Vous êtes donc dans l’obligation de la déclarer à l’aide du formulaire 6704.


Taille et profondeur de piscine

La construction d’une piscine privée est encadrée par des mesures spécifiques et différentes des bassins publics. La taille se mesure en m² et plusieurs paliers de réglementations existent : en dessous de 10m², entre 10 et 10 m² et plus de 100m².


La profondeur de la piscine sur un terrain privé n’est pas réglementée par des tailles spécifiques, mais il est recommandé qu’elle soit de minimum un mètre jusqu’à un mètre cinquante pour nager.

Les éléments de sécurité

Il est fortement conseillé de s’équiper de plusieurs éléments afin de limiter les risques de noyade et de chute. L’Etat français oblige chaque propriétaire d’une piscine privée extérieure à avoir au moins un abri, une alarme, une barrière ou une couverture afin de prévenir les risques de noyade.


Pour les chutes, il est préconisé d’installer un sol antidérapant. Le carrelage et le dallage sont deux revêtements recommandés autour des piscines.



Quel type de piscine extérieure choisir ?


Il existe de nombreuses formes, tailles et styles de piscine. Quel modèle est le plus adapté à votre terrain et à votre utilisation ? Pour le savoir, il faut connaître toutes les caractéristiques des différentes installations de piscine.


Piscine hors-sol

La piscine hors-sol est le modèle idéal pour les propriétaires à la recherche d’une piscine facile à installer et pouvant être démontée. Elle est constituée de panneaux en acier, en bois ou en résine et s’adapte à tout type de terrain.


Rond, carré ou rectangulaire, c’est vous qui choisissez ! Il existe un grand nombre de modèles de piscine hors-sol, vous pourrez donc facilement trouver un bassin correspondant à l’esthétisme de votre choix.



Piscine enterrée

Pour une piscine durable et solide, optez pour un bassin enterré. Ce type d’installation oblige un permis de construire, car il demande de réaliser de gros travaux sur votre terrain.


Préparation du sol, installation, montage et remblayage, les étapes pour une piscine enterrée sont nombreuses. L’avantage de ce modèle est qu’il est complètement personnalisable et vous donne ainsi une liberté totale. Vous pourrez donc choisir la profondeur du bassin, sa taille, sa forme et les matériaux utilisés.


Le coût de l’aménagement est plus élevé qu’une piscine hors-sol, mais les finitions seront de meilleure qualité et durables. Grâce à ce type de piscine, la revente de votre bien aura une belle plus-value.


Piscine semi-enterrée

La piscine semi-enterrée est une alternative idéale qui demande des travaux moindres qu’un bassin enterré. Il faut tout de même effectuer un terrassement et stabiliser la surface. L’avantage principal de la piscine semi-enterrée est qu’elle peut s’installer sur tous types de terrains (plat, en relief ou en pente).


Pour ce genre de bassin, vous avez aussi une grande liberté de taille, de forme et d'esthétisme global. Le béton ou le métal est généralement utilisé pour les modules extérieurs. Si vous cherchez un modèle facile à installer, vous pouvez opter pour une piscine coque. Déjà montée et prête à l’emploi, elle est très solide et se pose rapidement sur votre terrain.


Avant de réaliser des travaux pour construire une piscine, il est important de s’informer sur les possibilités et les exigences dans votre commune. Vous pourrez ensuite bénéficier d’un accompagnement personnalisé et faire appel à un professionnel qualifié pour votre piscine qui saura vous accompagner dans les démarches administratives obligatoires à réaliser en amont de votre projet.


Si vous avez pour projet de vendre votre bien, la piscine peut être un élément mis en valeur dans l’offre et augmenter le prix de vente de votre logement global.

66 vues0 commentaire

Comments


bottom of page