top of page

“Chaque nouveau projet est une nouvelle aventure !”


L'ébénisterie est un art ancestral qui consiste à travailler le bois pour créer des meubles et des objets décoratifs. Cette pratique artisanale exige à la fois des compétences techniques, artistiques et une passion pour le matériau. Entrer dans ce domaine d’activité très particulier a été le choix de Benoît Dargaud.




Depuis des siècles, les ébénistes ont utilisé leur expertise pour transformer le bois en des pièces uniques et durables, alliant fonctionnalité et esthétisme. De la conception initiale à la finition détaillée, l'ébénisterie demande une grande précision et une connaissance approfondie des différentes essences de bois, ainsi que des techniques de découpe, d'assemblage et de finition. Dans cet article, nous vous proposons de retracer le parcours de Benoît Dargaud, ébéniste et fondateur du groupe Tenbo.


L’ébénisterie par Benoît Dargaud

Benoît Dargaud est le président du groupe Tenbo, il a fondé cette entreprise il y a maintenant dix ans après un parcours plutôt classique. Après un CAP ébénisterie ainsi qu’un baccalauréat professionnel dans le même domaine, Benoît décide de créer sa première société dans l’extension et la surélévation de maison à seulement 21 ans. Malheureusement, après quelques années il se voit contraint de fermer cette structure : avec son jeune âge, difficile pour le jeune homme de se faire une place et d’obtenir la confiance de ses prospects.


Il se réoriente donc dans la menuiserie pure en achetant un camion et des outils pour se relancer dans une nouvelle activité, plein d’ambitions, en appelant son entreprise Tenbo. Aujourd’hui, sa société a grandi, il a recruté 40 collaborateurs et réalise près de huit millions de chiffre d’affaires par an. Tenbo intervient aujourd’hui sur tout le grand Lyon et est divisé en trois grands métiers : la menuiserie, l’agencement et la construction.


La menuiserie est le métier historique du groupe. Il s’agit de la fourniture et de la pose de menuiseries extérieures comme des fenêtres ou des volets roulants par exemple mais aussi intérieures comme du parquet ou des portes. Il y a cinq ans, Benoît ajoute l’agencement à ses prestations avec la conception, la fabrication et la pose de mobilier sur mesure comme des cuisines ou des dressings : “Ce qui est important pour nous, c’est que tout est réalisé en interne. On n’a aucun sous-traitant, pour respecter notre philosophie.”, explique Benoît. Son équipe prend également le temps de réaliser des plans 3D afin que le client puisse se projeter facilement et faire les bons choix pour son bien immobilier : “On a très peu de freins en termes de conception et de fabrication. Les deux seuls freins qu’on peut avoir sont les lois de la physique et le budget de nos clients.”, confie Benoît. Enfin, le groupe Tenbo a également développé une partie construction dans son activité d’entreprise général afin de pouvoir répondre aux chantiers de réhabilitation ou de construction d’habitations dans leur globalité. Aujourd’hui, la société réalise environ 15 constructions de maisons individuelles, un à deux immeubles et 40 rénovations de logements par an.


Chaque métier est entièrement indépendant : “Sur chacune des structures on a un directeur, un directeur technique et une équipe dédiée.”, explique Benoît.


Le groupe Tenbo : un accompagnement de A à Z

Le groupe Tenbo, c’est du savoir-faire mais également une philosophie moderne et une focalisation sur l’humain avant tout.

L’histoire de Tenbo

Avec une moyenne d’âge de 35 ans, le groupe Tenbo à la particularité de sortir des sentiers battus par rapport aux autres entreprises du bâtiment : “Le bâtiment a un siècle de retard en termes de management et de compréhension des enjeux globaux.”, explique Benoît. En effet, pour lui, chaque collaborateur a sa place dans l’entreprise. Chacun est impliqué dans les différentes décisions et a le droit de donner son avis librement : “On participe tous à cette belle aventure qu’est Tenbo.”, s’exclame Benoît. Mais au-delà de la prise de décision, en tant que directeur, Benoît s’assure également du bien-être de ses salariés : “Mon quotidien c’est de donner la possibilité à mes collaborateurs d’effectuer le travail dans de bonnes conditions et surtout de pouvoir s’épanouir. Je pense qu’un collaborateur qui s'épanouit est un collaborateur performant”, explique Benoît.


Côté clients, on retrouve également ces valeurs. Pour Benoît, la priorité est l’accompagnement de A à Z dans chaque projet qu’on lui confie : “Aujourd’hui, nos clients ne nous choisissent non pas parce qu’on est les moins chers mais parce qu’ils achètent une tranquillité et un état d’esprit.”, confie Benoît. En effet, la société Tenbo se démarque de par sa façon de fonctionner avec les clients. A chaque début de projet, les collaborateurs demandent aux clients comment ils vivent : “Est-ce qu’ils cuisinent ? Si ce n’est pas le cas, on ne va pas leur faire de grande cuisine mais plutôt quelque chose de fonctionnel.”, explique Benoît. Pour lui, le véritable accompagnement, ce n’est pas de faire ce qu’un client lui demande mais plutôt de faire ce qui lui convient.


La philosophie de Tenbo

La société Tenbo s’occupe également d’accompagner les clients sur leur demande de permis, par exemple. Cependant, ils ne se substituent pas à un architecte : “Si le bien dépasse les 150m², il faut absolument passer par un architecte qui signe le permis.”, précise Benoît. L’accompagnement complet, c’est aussi s’adapter aux besoins des clients : “On fait du clé-en-main voire du prêt-à-vivre comme nous avions fait pour une maison médicalisée où nous avions été jusqu’à mettre les assiettes dans les placards, parce que c’était leur souhait”, raconte Benoît.


Lors de notre échange, Benoît a également évoqué un de ses projets actuels : l’aménagement d’un plateau de bureaux où la totalité des matériaux doivent être recyclés. Un véritable challenge pour le groupe car ce projet présente de nouveaux défis comme le sourcing de nouveaux matériaux et la recherche de nouveaux fournisseurs. A ce sujet, ils ont fait appel à une association qui fait de la réinsertion par la menuiserie : il s’agit d’une structure à qui ils fournissent leurs chutes de bois gratuitement afin que les membres de l’association les assemblent en un panneau qui leur est ensuite revendu. Comme l’explique Benoît : “Ces dossiers sont certes économiquement peu rentables car ils nous demandent beaucoup d’énergie mais c’est ce qui nous anime. On vit de challenges ! Les projets qui sont acquis, qui sont faits pour nous c'est du passé. On essaye de toujours se projeter : Tenbo ça veut dire perspective en japonais !”. Ce projet est également en cohérence avec leurs valeurs car il permet de remettre en question leur fonctionnement actuel : “L’amélioration permanente fait partie de notre culture d’entreprise. On pense que si on peut laisser une planète un peu plus propre à nos enfants, ça pourrait être pas mal !”, confie Benoît.


Enfin, Benoît évoque également les différents obstacles qu’il rencontre au quotidien. Il nous raconte dans un premier temps la diminution des budgets de ses clients et la hausse du coût des matières premières : “On a passé la grosse vague de hausses. Certains projets étaient compliqués à boucler en termes de budget mais on y est toujours arrivés”. Il évoque ensuite la lourdeur de l’administration notamment concernant “les dépôts de permis de construire avec la nouvelle réglementation thermique, [qui] nous imposent certaines choses. Ça a un impact sur le budget du client”. Mais la véritable problématique selon Benoît est “la vitesse à laquelle tourne le monde, ce qui est valable aujourd’hui n’est plus valable demain”. C’est pour cela qu’il estime important de pousser ses collaborateurs à se former au quotidien et à devenir les plus techniques possible. Pour Benoît, malgré un contexte difficile, il faut toujours rester positif !


Envie de vous lancer dans un projet ?

Vous souhaitez vous lancer dans un projet de menuiserie, d’agencement ou de construction avec la société Tenbo ? Voici deux conseils, selon Benoît.


  • Déterminez un budget pour votre projet

  • Définissez votre façon de vivre au quotidien


Mais pour Benoît, le conseil le plus important est qu’il faut avoir confiance en l’entreprise à qui vous faites appel : “En tant que professionnel, on va vous accompagner, on va vous guider sur quelle gamme choisir en termes de produit et de quincaillerie. Indépendamment qu’il en ait pour son argent, l’idée c’est que le client soit satisfait.”, conclut Benoît.


12 vues0 commentaire
bottom of page